clou

Sondage exécutés au Champ Tissot (Etangs de Crans) en août 1981

Brouillon (et début?) d'un rapport non signé sur un sondage réalisé dans le Champ Tissot aux Etangs de Crans. Mise en évidence et étude d'un dépôt cendreux de 35 cm de diamètre au centre d'un dispositif de pierres. Pour les fouilleurs, il s'agirait plutôt d'un dispositif de chauffage, aucun débris de cuisine (ossements, charbon) n'ayant été trouvé autour. De multiples tessons affleurent en couronne du foyer, de même qu'on été trouvés de très nombreux clous. Avant de réaliser le sondage, les fouilleurs ont trouvé un long clou de 38 cm, une pointe de lance ou javelot, une pointe de flèche.

Cote de classement: 
L-1981-01598

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Etude de la céramique de Crans (matériel trouvé à Crans en 1986)

Ce rapport de 1988, non signé (Christophe Méloche?), présente le résultat des fouilles faites en 1986 sur le site de Crans (parcelle des Etangs), le long de trois murs. Après avoir listé les différents types de mobiliers trouvés (verre, céramique, fer, bronze), l'auteur détaille les trouvailles qui correspondent à différents horizons (protohistorique, gallo-romain et médiéval).  

Cote de classement: 
L-1988-01593

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Étude de la céramique de Crans (planches de 1986)

Cahier relié constitué de 26 planches sans texte réalisé en 1986. Chacune d'elles permet de resituer, dans le dessin de l'objet initial supposé, l'emplacement d'un ou plusieurs fragments de céramique découverts à Crans et référencés. Deux planches concernent des objets d'ornementation en bronze, et la dernière planche présente des clous en métal.

Cote de classement: 
G-1986-01591

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Opération autorisée sur le territoire de la commune de Crans (Jura) au lieu-dit “Les Etangs” - Août 1989

Compte rendu détaillé (rapport final?) de l'opération de fouille de sauvetage autorisée dans le secteur des Etangs de Crans au cours de l'été 1989, opération qui fait suite au sondage fait en 1988 (“le petit camp”). L'équipe de fouilleurs a mis à jour les vestiges d'un édifice de plan carré de 13 m. sur 12 m.

Cote de classement: 
L-1989-01589

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A la recherche d'Alésia

Michel Wartelle et Jacques Berger publient dans cette revue locale du Club Unesco de Mignovillard, une belle synthèse de ce qu'il faut savoir de la controverse sur la localisation d'Alésia. Ils démontent de façon très incisive tous les arguments mis en avant pendant les dernières années pour justifier la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine. Ils présentent à nouveau la méthode du portrait-robot d'André Berthier.

Cote de classement: 
J-1998-01536

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A la recherche d’Alésia

Dans la revue La Vigie d'avril 1995, André Wartelle continue le combat pour la reconnaissance du  site de Chaux-des-Crotenay comme étant l'Alésia de César. Après avoir rappelé l'historique de la controverse sur la localisation d'Alésia, il donne les raisons pour lesquelles Alise-Sainte-Reine ne peut pas prétendre être ce lieu historique (références au texte de César, preuves archéologiques qui ne prouvent rien...).

Cote de classement: 
J-1995-01236

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L’authentique Alésia retrouvée

Le frère d'André, Michel Wartelle, tente de faire un point complet sur la question de la localisation d'Alésia en défendant la thèse d'André Berthier situant le site à Chaux-des-Crotenay. Après avoir rappelé l'historique de la polémique, il présente l'approche originale du portrait-robot utilisée par Berthier en précisant les groupes de composantes stratégiques et tactiques.

Cote de classement: 
J-1994-01215

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia. Campagne de l'été 1972. Où en est la question?

Ce texte de Bernard Edeine fait le point sur les résultats des investigations de terrain faites en 1972 après avoir rappelé les principaux résultats de la campagne 1971. Au Camp Nord, une tranchée faite dans le champ Tissot (Grange d'Aufferin) a fait apparaître une douzaine de poches ou entonnoirs remplis d'argile, certains contenant des éléments de pieux au milieu (lilia?): une de ces poches a été fouillée très sytématiquement. A un bout de la tranchée, une structure de pierres calcaires a aussi été découverte ainsi que des fragments de poterie.

Cote de classement: 
J-1973-01097

Alésia. Histoire d’une recherche

L'abbé André Wartelle revient sur l'histoire de la controverse relative à la localisation d'Alésia. Il met en évidence l'absurdité du choix d'Alise-Sainte-Reine comme site officiel depuis Napoléon III ainsi que la dégradation des recherches engagées depuis cette époque.. Il explique la démarche originale d'André Berthier consistant en la mise au point du portrait-robot et la découverte du site de Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-1991-01072

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Inventaire des trouvailles du "tumulus" de Crans - Août 1978

Les repérages effectués lors de la campagne de fouilles de l'été 1971 dans la combe de Crans (lieu-dit "Le Rochet", champ de M. Tissot) avaient permis de repérer trois buttes considérées alors comme des tumulus*. Les prospections et sondages ont permis de vérifier qu'il s'agissait de plateformes sur lesquelles viennent s'articuler trois puissants murs parallèles. C'est dans la butte circulaire B, que le sondage effectué en août 1978 a permis la découverte d'un important mobilier.

Cote de classement: 
L-1978-01023

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à clou