bataille préliminaire de cavalerie

La veille de l'arrivée de César devant Alésia, la cavalerie germaine (recrutée par César) bat et met en fuite la cavalerie gauloise, à proximité d'une rivière et d'une colline.

160 - Alésia (suite). En marge du N°44 des Dossiers de l’Histoire juillet-août 1983), pp. 57-59

Dans son bulletin ronéotypé 160 (14 juillet 1983), l'abbé Guy Villette évoque les articles parus dans les Dossiers de l'Histoire (N°s 43 et 44) et la polémique engagée avec Charles Commeaux. Il reprend son texte paru dans les DH en apportant un correctif important relatif à Strabon. Il développe ensuite la critique de la thèse des Séquanes de l'Ouest (Carcopino...). Il revient après l'article de Commeaux (DH 44, pp.

Cote de classement: 
J-1983-03034

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 19 janv. 1984 de G. Villette à J. Le Gall : remise en cause de la thèse Alésia-Alise

Le 19 janvier 1984, Guy Villette remercie Joël Le Gall de l'envoi du Bulletin de la Tour de l'Orle-d'Or. Après avoir évoqué le récent “classement” de la ville gallo-romaine d'Alise, il note que celle-ci n'est pas la cité assiégée par César. L'attaque de cavalerie ayant eu lieu chez les Séquanes, c'est le site de Chaux-des-Crotenay découvert par André Berthier qui correspond le mieux au texte de César. Villette démontre les erreurs de raisonnement de Jullian et invite les défenseurs d'Alise à l'esprit ouvert à envisager un emploi différent du site alisien.

Cote de classement: 
C-1984-03014

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 24 avril 1984 de G. Villette à J.B. Colbert de Beaulieu : le “coup de grâce” de J. Harmand

Longue et importante lettre du 24 avril 1984 de l'abbé Guy Villette à Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu après la parution du “Vercingétorix” de Jacques Harmand. Dans ce texte remarquable et toujours très précis dans ses références, Villette démonte  les absurdes affirmations d'Harmand relatives à Vercingétorix, à ses mensonges, à son jeu ambigu au moment d'Alésia. Il pointe de façon sévère les approximations de l'auteur (ni historien, ni archéologue, ni philologue : “qu'est M. Harmand, si même il est quelque chose”).

Cote de classement: 
C-1984-03009

Lettre du 20 fév. 1984 de G. Villette à M. de Boüard : réaction à un article de l’Histoire sur la thèse Berthier

Le 20 février 1984, Guy Villette adresse un courrier critique au Doyen Michel de Boüard suite à la parution d'un article dans la revue L'Histoire (oct. 1983). Villette conteste d'abord l'amalgame fait entre l'affaire de Glozel et celle d'Alésia. Il critique aussi l'affirmation selon laquelle l'affaire Alésia relève d'un orgueil de clocher : Villette démontre qu'aucun des défenseurs de la thèse Berthier n'est franc-comtois. Il pointe les erreurs factuelles du Doyen sur la thèse Berthier dont finalement il ne connait pas grand chose.

Cote de classement: 
C-1984-03007

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

170 - Dans la revue Historama, la défense de Chaux-des-Crotenay (Jura), véritable Alésia du siège

Dans son bulletin ronéotypé 170 (15 septembre 1984), l'abbé Guy Villette informe ses lecteurs sur le contexte et le contenu de la polémique développée suite à la publication dans Historama de juillet 1984 d'un article de Gilbert Charles-Picard (“Alésia, c'est Alise-Sainte-Reine”). Pour Villette, l'article de Picard vise à déconsidérer la thèse Chaux-des-Crotenay à travers la personne de son découvreur, André Berthier.

Cote de classement: 
J-1984-02996

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 15 oct. 1984 de G. Villette à Historama + texte pour le n° de nov. 1984 : manoeuvres déplorables

Après l'article de G. Charles-Picard dans Historama de juillet 1984, Guy Villette avait fortement réagi en juillet et août auprès de la rédaction de la revue pour contester les affirmations sans fondement de Picard. Un premier projet de réponse à l'article de Picard avait été communiqué à la revue.

Cote de classement: 
C-1984-02994

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 3 août 1984 de G. Villette à Historama ; projet de texte en réponse à G. Charles-Picard

Après avoir été informé que sa réponse à l'article de Gilbert Charles-Picard de juillet 1984 ne sera publié qu'en novembre, l'abbé Guy Villette transmet à la revue un projet de texte révisé (celui de juillet n'étant plus adapté). Avec sa lettre du 3 août, il transmet copie de l'échange de lettres avec Charles-Picard ; il indique pourquoi Alise ne peut pas être l'Alésia du siège alors même que de nouvelles investigations à Chaux-des-Crotenay font apparaître de nouvelles preuves au profit de ce site jurassien.

Cote de classement: 
C-1984-02993

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres en juil.-août 1984 entre G. Villette et G. Charles-Picard : polémique Historama

Après la parution de l'article de Gilbert Charles-Picard dans Historama de juillet 1984, l'abbé Guy Villette écrit le 16 juillet à Charles-Picard pour lui indiquer que la revue l'avait sollicité pour lui répondre (courte réplique de 90 lignes dactylographiées à paraître en août).

Cote de classement: 
C-1984-02992

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 16 avril 1984 de B. Fèvre à C. Griffith : site de Guillon

Suite à sa communication au Congrès des Sociétés Savantes du 5 avril 1984, Bernard Fèvre (défenseur de la thèse Alésia-Guillon) tente de convaincre Charles Griffith du bien fondé de son argumentation. B. Fèvre situe le combat préliminaire de cavalerie au pied du Mont Réa à 30 km de Guillon.

Cote de classement: 
C-1984-02974

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia-Alaise

Petit opuscule de E. Petit-Laurent tentant de synthétiser les informations permettant de localiser Alésia à Alaise. L'auteur évoque successivement les intentions de César, le combat préliminiare de cavalerie (entre Saône et Ognon), le site d'Alésia, le siège d'Alésia, les conséquences de la défaite gauloise, le Pays Mandubien. Une dernière page est consacrée à Alise-Sainte-Reine et les incompatibilités de ce site avec les descriptions de César.

Cote de classement: 
O-1957-02920

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à bataille préliminaire de cavalerie