Gergovie

Lieu d'une bataille opposant les Arvernes et autres peuples gaulois rassemblés sous la conduite de Vercingétorix aux légions romaines de Jules César en 52 av. J.C.. La localisation de cette bataille a fait débat (Merdogne ou Côtes de Clermont).

Lettre du 12 janv. 1977 de J. Lassus à A. Berthier : découverte du contenu de la découverte Berthier

Ayant lu de récents articles dans Le Monde (articles de Florenne) et dans la revue de l'AGPM (André Wartelle), Jean Lassus reprend contact avec son ami André Berthier le 12 janvier 1977 et se dit heureux de voir la thèse de Chaux-des-Crotenay rencontrer une large audience (il avoue avoir été sceptique). Il demande des précisions à Berthier et évoque le souvenir d'un échec commun relatif à Gergovie (Lassus avait fouillé en 1941). 

Cote de classement: 
C-1977-04100

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Bulletin du Comité de l'Oppidum des Côtes - N°1 - Janvier 1977 - Note de J.-M. Croisille

Le Comité de l'Oppidum des Côtes (de Clermont) est relancé en 1976-77 avec 110 membres. Un Bulletin d'information est diffusé en janvier. Il précise la nouvelle composition du Bureau avec notamment J.M. Croisille Président et Paul Eychart. Le Bulletin indique que Paul Eychart a adressé en 75 et 76 des demandes d'autorisation de fouilles... sans succès, l'administration ayant considéré que “l'intérêt archéologique du site ne justifiait pas la reprise des travaux”.

Cote de classement: 
C-1977-04099

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 15 déc. 1975 de P. Eychart à A. Berthier : travaux sur Gergovie

Paul Eychart répond le 15 décembre à un courrier d'André Berthier, lui faisant part des ventes importantes de son ouvrage sur Gergovie et des fouilles qu'il réalise sur l'oppidum des Côtes de Clermont. Eychart maintient le contact avec André Berthier.

Cote de classement: 
C-1975-04043

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres en mai-juin 1973 entre A. Brenet et A. Berthier : suivi de diverses affaires et campagne 73

Suite de lettres, formant journal, envoyées en mai et juin à A. Berthier par A. Brenet. Le 29 mai, Brenet évoque un camp scout qui sera installé aux Planches pendant l'été (22-29 juillet),  une autre contribution estivale avec les colons de Chaumes-en-Brie et enfin la critique que fera l'abbé Wartelle du livre de Potier.

Cote de classement: 
C-1973-03980

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 3 lettres en mai-juin 1991 entre J. Houssain et A. Berthier : Gergovie, Chanturgue, Mont-Rivel...

Jacques Houssain félicite André Berthier pour l'ouvrage Alésia récemment sorti. Dans sa lettre du 14 mai, il pose à Berthier plusieurs questions sur les comparaisons à faire entre les structures romaines de Chanturgue et celles du Camp Nord de Syam-Crans, entre Gergovie et Alésia, entre Chaux-des-Crotenay et Alaise et le Mont Rivel. Il adresse à Berthier un exemplaire du Bulletin de St-Jean de Passy où il enseigne.

Cote de classement: 
C-1991-03964

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 25 sept. 1972 de P. Eychart à A. Berthier : retour sur la fouille de juillet et travaux sur Chanturgue

Le 25 septembre 1972, Paul Eychart remercie André Berthier de lui avoir rendu compte de la fin des investigations faites pendant l'été au Champ Tissot à Syam. Il évoque l'expertise du pieu à Gif sur Yvette, la mise au point et l'impression du livre de Potier, les limites de la circonvallation du côté des Planches, les vestiges de la plaine de Syam... Dans la dernière partie de la lettre, il fait part à Berthier de ses travaux sur Chanturgue (Gergovie) et la mise au jour des structures du camp romain (dessins inclis dans la lettre).

Cote de classement: 
C-1972-03954

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le site de Gergovie et la tactique de César

Cet article, vraisemblablement publié par le quotidien La Montagne, évoque le travail réalisé par deux professeurs latinistes de l'Université de Clermont, Mme Geneviève Demerson et M. Jean-Michel Croisille, pour faire parler le texte de César relativement à la bataille de Gergovie. L'idée est d'établir un portrait-robot du site antique. 

Cote de classement: 
J-XXXX-03923

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Il y a 50 ans... les lignes commencent à bouger

L’année 1966 avait vu André Berthier devoir faire face à l’opposition agressive du Directeur de la Circonscription archéologique de Besançon, Lucien Lerat. En 1967, les relations avec les autorités archéologiques vont rester très difficiles, avec un nouveau refus d’autorisation de fouille. L’article de Jean-Marie Dunoyer dans Le Monde va susciter de véhémentes réactions de la part de personnalités en place mais permettra aussi à Berthier d’entrer en contact avec un professeur de Lettres classiques de Caen, René Potier, avec qui il va étroitement collaborer pendant 7 à 8 ans.

Cote de classement: 
J-2017-03911

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Chronologie de l’année 52 : remarques critiques d’Antoinette Brenet (ouvrage “Alesia”)

Note critique d'Antoinette Brenet suggérant des corrections à apporter à la Chronologie de l'année 52 av. J.-C. publiée dans l'ouvrage “Alésia” de Berthier et Wartelle. Sont à revoir la durée du siège d'Avaricum, la date de Gergovie, les calculs du Général Blanc faussés par l'erreur sur l'année 0 qui n'existe pas. Des précisions sont aussi fournies sur les textes de Florus et Suétone. 

Cote de classement: 
L-1991-03870

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L’esprit de recherche. Un exemple : Jacques-Gabriel Bulliot, découvreur de Bibracte

Dans ce court article, Pierre Aymard vante les mérites de l'esprit de recherche qui a permis à un marchand en vins Jean-Gabriel Bulliot de découvrir le site de l'ancienne Bibracte sur le mont Beuvray. S'opposant aux érudits de l'époque qui plaçait la capitale éduenne à Autun et ayant découvert des vestiges intéressants sur le site du mont Beuvray, Bulliot s'est servi du texte de César pour démontrer qu'il s'agissait bien de l'antique Bibracte. Pierre Aymard évoque les multiples vicissitudes rencontrées par Bulliot pour faire reconnaître sa thèse.

Cote de classement: 
J-XXXX-03849

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Gergovie