Gergovie

Lieu d'une bataille opposant les Arvernes et autres peuples gaulois rassemblés sous la conduite de Vercingétorix aux légions romaines de Jules César en 52 av. J.C.. La localisation de cette bataille a fait débat (Merdogne ou Côtes de Clermont).

Echange de 4 lettres en juin 1969 entre R. Potier et A. Berthier : préparation de la campagne estivale

Le 6 juin 1969, René Potier informe André Berthier des préparatifs et projets de la campagne 1969 : hébergement des fouilleurs, travaux au mur militaire, visite d'Eychart en août, sa propre venue le 18 août... Il évoque aussi son ouvrage quasiment prêt.

Le 13 juin, Potier présente l'idée d'Edeine de recourir à un appareil électronique pour sonder le sol (solution que l'entreprise Chauvin et Arnoux peut proposer) : Maurice Sergent pourrait-il intervenir? 

Cote de classement: 
C-1969-01950

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 3 lettres en mai 1969 entre R. Potier et A. Berthier : sondages, Florus, Eychart

Le 9 mai 1969, René Potier (sur suggestion d'Edeine) recommande à André Berthier d'adresser une demande d'autorisation de sondages à Lerat, avec copie au Préfet. Il évoque le contact avec Paul Eychart (Côtes de Clermont-Gergovie) qui encourage Berthier à persévérer et qui confirme aussi l'hypothèse de l'incendie d'Alésia tel que mentionné par Florus.

Cote de classement: 
C-1969-01949

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les impasses d'Alésia. Critique de l'article de Carcopino “Les Mystères d'Alésia”

André Berthier présente une critique détaillée de l'article de Jérôme Carcopino paru le 28 décembre 1967 dans les Nouvelles Littéraires :“Les Mystères d'Alésia”. Il détaille ses commentaires, approbations ou désaccords dans une colonne en face des affirmations de Carcopino. Ses critiques porte sur deux des trois parties du texte. Pour la première partie (“Alésia est en Haute-Bourgogne”), Berthier pointe les erreurs de raisonnement de Carcopino qui s'expliquent par des a priori.

Cote de classement: 
L-1968-01895

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en novembre 1965 entre C. Desgrandchamps et A. Berthier : relevés à Syam

Le 18 novembre 1965, C. Desgrandchamps transmet à André Berthier les plans et profils relevés à Syam, documents que  l'ingénieur considère comme “particulièrement significatifs”. André Berthier le remercie dans sa réponse du 28 novembre suivant et confirme que le plan de situation des plates-formes donne bien un aspect militaire significatif. Berthier demande à Desgrandchamps de faire compléter (si possible avant fin décembre) le plan des plates-formes et d'établir un plan de la Grange d'Aufferin.

Cote de classement: 
C-1965-01827

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres en mai 1963 entre A. Berthier et son frère Joseph Berthier : thèse Alésia

André Berthier sollicite, en mai 1963, son frère cadet Joseph Berthier sur son texte relatif à sa thèse sur Alésia (première personne ayant réagi). Ayant reçu et lu attentivement les 22 pages de la thèse de son frère, Joseph indique d'emblée,  le 7 mai 1963, qu'il n'a que des objections à présenter : ayant visité Alise, il se dit impressionné par les trouvailles archéologiques de toutes sortes qui y ont été faites.

Cote de classement: 
C-1963-01803

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'énigme d'Alésia (A.N.O.R.)

Le Général Villard résume l'essentiel de l'ouvrage de René Potier (“Le Génie Militaire de Vercingétorix et le Mythe Alise-Alésia”). Il rappelle les éléments déterminants permettant de localiser Alésia à partir des textes anciens dont celui de César (notamment la détermination de l'itinéraire de retraite vers Genève).  Il pointe l'impossibilité de localiser Alésia à Alise-Sainte-Reine et rappelle la démarche et la découverte d'André Berthier situant Alésia à Chaux-des-Crotenay. 

Cote de classement: 
J-1973-01758

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Serait-ce la fin de la guerre de 100 ans?

Reprise dans la revue Le Gaulois de l'exposé fait à Chaux-des-Crotenay en 1970 par l'Abbé Horn, curé de Malans. L'auteur rappelle que Francs-Comtois et Bourguignons sont en guerre depuis un siècle au sujet de la localisation d'Alésia. Il rappelle les éléments clés de la retraite opérée par César vers la Province, les préparatifs de Vercingétorix (entassant des provisions dans la place forte d'Alésia, ville sainte  aussi) ainsi que la première bataille. Il décrit Alésia selon la perception qu'en a César en arrivant sur la place.

Cote de classement: 
J-1970-01731

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

De Gergovie à Alésia: le problème des effectifs et des étapes de l'armée romaine

Dans son mémoire de maîtrise de 1984, Claude Guillaumin ( alors Président de l'Association Lemme et Saine d'Intérêt Archéologique) évoque d'abord les deux opérations Lutèce et Gergovie en pointant les rapports de temps entre les deux évènements. Puis il développe la retraite de César vers la Province : jonction avec Labénius, passage chez les Lingons, retraite vers Genève et la Province. Le mémoire s'arrête à la bataille de cavalerie préliminaire. L'auteur essaye de préciser les effectifs romains ainsi que  le nombre de légions. 

Cote de classement: 
O-1984-01726

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La preuve par trois

Charles Thévenin, journaliste au Progrès, revient sur les controverses des localisations d'Avaricum, de Gergovie et d'Alésia ainsi que sur les évènements clés de l'année -52. Un coup de projecteur est d'abord donné sur Avaricum qui selon André Berthier et Jacques Berger ne peut pas être Bourges (au printemps 1999, des contacts sont pris entre l'association A.L.E.S.I.A. et des spécialistes d'Avaricum). Thévenin revient aussi sur la controverse de la localisation de Gergovie et sur la thèse de Paul Eychart proposant une alternative à la thèse officielle.

Cote de classement: 
J-1999-01696

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Cartes tirées de l'ouvrage de R. Potier “Le génie militaire de Vercingétorix” - Itinéraires

Sélection de cartes publiées par René Potier dans son ouvrage “Le génie militaire de Vercingétorix” (1973). Quatre d'entre elles précisent les itinéraires de César en Gaule avant la bataille d'Alésia. Une carte complémentaire informe sur les limites des provinces et peuples de la Gaule.  Une autre carte montre les “fleuves” de la Séquanie (avant le IXème siècle) avec des précisions sur l'Ain (Saganna), la Saine (Sequana) et la Lemme.

Cote de classement: 
G-1973-01642

Pages

Souscrire à Gergovie