Carcopino J.

Carcopino Jérôme (1881-1970)

Haut-fonctionnaire français, historien spécialiste de la Rome antique. Inventeur de la célèbre et critiquée formule des “Séquanes de l'ouest”.

Vercingetorix et les mystères gaulois

Ouvrage de Robert Facon et Jean-Marie Parent consacré  à la civilisation gauloise - civilisation avancée traditionnellement, culturellement, techniquement parlant -. L'ouvrage montre comment la Gaule se mobilise, au 1er siècle avant Jésus Christ, pour faire face à l'impérialisme romain et ses visées destructrices. Les gaulois se rassemblent autour de Vercingétorix, roi des Arvernes, et du collège druidique, bien décidés à défendre leur identité et à sauver leur patrimoine sacré.

Cote de classement: 
O-1983-02442

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia perdue et retrouvée...

Article de synthèse de Jacques Houssain pour le Bulletin de Saint-Jean-de-Passy (mai 1991) présentant les éléments clés de la controverse sur la localisation de la bataille d'Alésia. Rappel des données historiques sur la Guerre des Gaules, sur l'histoire de la controverse, sur la méthode du portrait-robot d'André Berthier et sur la localisation probable de la bataille à Chaux-des-Crotenay. Jacques Houssain évoque aussi les publications antérieures ainsi que la sortie de l'ouvrage de Berthier-Wartelle (Alésia).

Cote de classement: 
J-1991-02398

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Vercingétorix

Danielle Porte produit, avec son “Vercingétorix”, un ouvrage de haute tenue scientifique qui a le double avantage, d'une part de “remettre les pendules à l'heure” en ce qui concerne Vercingétorix, après les nombreuses tentatives passées  des tenants de la thèse alisienne officielle d'en amoindrir le rôle, la stature et la personnalité, d'autre part de présenter de façon éclairante les évènements de l'année 52 av. J.C. et surtout ceux de la bataille d'Alésia.

Cote de classement: 
O-2013-02391

Lettre du 18 juin 2013 d'A. Mien à ArchéoJuraSites : témoignage d'un membre actif de l'équipe Berthier

En 2013, l'association ArchéoJuraSites a ouvert un “chantier de mémoire” consistant à recueillir des témoignages de divers acteurs membres de l'équipe Berthier, soit administrateurs de l'A.L.E.S.I.A., soit fouilleurs ou encore personnes ayant manifesté de l'intérêt pour la découverte d'André Berthier. André Mien fut l'un de ces acteurs clés, à la fois administrateur et fouilleur (associant aussi sa fille Isabelle à l'aventure).

Cote de classement: 
C-2013-02338

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 9 déc. 1973 de R. Potier à C. Blanc : bataille préliminaire de cavalerie

Le 9 décembre 1973, René Potier donne au Général Blanc un certain nombre d'indications et précisions sur la retraite de César, sur l'ordre de marche de la colonne romaine, sur la bataille préliminaire de cavalerie. Potier exploite le texte latin de la Guerre des Gaules pour rectifier certaines erreurs d'interprétation de Blanc relatives à l'armée romaine. Il donne par ailleurs un avis sur l'itinéraire Poligny-Crotenay : le passage par Pont-du-Navoy lui paraît trop long, mais le franchissement de la côte de l'Heute reste délicat.

Cote de classement: 
C-1973-02332

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en mai 1973 entre A. Berthier et A. Brenet : Edeine, campagne 73, topographie...

Le 14 mai 1973, André Berthier évoque auprès d'Antoinette Brenet l'attitude à avoir vis à vis d'Edeine  (personnage que Brenet met bien en relief dans son “roman” qu'elle est en train d'écrire). Berthier reconnaît la qualité de la traduction de Plutarque faite par André Wartelle (non encore associé à l'équipe).Il évoque ensuite les préparatifs de la campagne 1973 avec la venue possible d'une équipe d'élèves de seconde intégrée à l'équipe de Chaumes en Brie.

Cote de classement: 
C-1973-02323

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 4 juin 1973 de H. Hierche à A. Berthier : ouvrage Potier et contacts avec E. Faure

Le 4 juin 1973, Henri Hierche écrit à son ami André Berthier pour dire quelle a été sa passion à la lecture de l'ouvrage de René Potier. Il se propose d'en parler très vite à Edgar Faure dont il est le conseiller culturel.

Cote de classement: 
C-1973-02311

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La tablette d’Alise : le canular archivé

Dans les archives d'André Berthier,  un texte non daté signé Joël Le Gall présente la découverte, le 17 août 1981, d'une tablette de plomb gravée comportant le mot Alisiiam et une signature se rapprochant de Vercingétorix, ce qui , selon lui,  met un terme aux discussions sur la localisation d'Alésia. Ce texte se révèle être un “gag”, une plaisanterie produite par l'équipe d'André Berthier pour dénoncer l'ostracisme des officiels de l'archéologie française à l'égard de la thèse Alésia = Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-2013-02295

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La trace de l’année 1963 dans les archives d’André Berthier

Il y a 50 ans... l’année 1963 est celle des premières visites d’André Berthier dans le Jura. Le portail des archives permet de retrouver la relation de ses premières impressions qui ont conforté son intuition à travers des échanges épistolaires avec ses proches. L’article de Jean Michel a pour objet, outre l’énumération des faits et des documents, d’aider à naviguer dans les archives disponibles et ainsi de plonger dans l’émotion des premiers pas de la recherche historique de cette année 1963.

Cote de classement: 
J-2013-02291

Alésia. Compte rendu de la causerie au Rotary de Constantine par A. Berthier

André Berthier donne, comme chaque année, une conférence au Rotary-Club de Constantine pour présenter les résultats de sa campagne estivale dans le Jura. Un compte-rendu est diffusé qu'André Berthier corrige sur certains points. Pour 1968, Berthier souligne la collaboration avec René Potier (professeur de Caen) qui avait lui-même pensé que le site d'Alésia devait se trouver à 25 km d'Arbois-Poligny, ainsi que le ralliement du directeur de l'Ecole d'archéologie du Mont-Joly (Caen).

Cote de classement: 
L-1968-02288

Pages

Souscrire à Carcopino J.