Fischer B.

Fischer Brigitte

Numismate, chargée de recherche au CNRS en numismatique celtique. Publications sur les “Potins d'Alésia”  (1995) et les monnaies de Vercingétorix.

Exposition Vercingétorix et Alésia. Quelques observations complémentaires sur le Catalogue

Texte d'Antoinette Brenet revenant sur le catalogue de l'exposition de 1994 “Vercingétorix et Alésia” du Musée des Antiquités Nationales de St-Germain-en-Laye, et détaillant plusieurs objections aux affirmations des auteurs du Catalogue. A. Brenet revient sur la dénaturation du rôle de Vercingétorix, sur les objets présentés et sur les questions d'épigraphie et de numismatique.

Cote de classement: 
L-1994-03867

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

À propos des “sornettes” reprochées aux partisans d’Alésia à Chaux-des-Crotenay

Depuis la mi-2016, un groupe d’une vingtaine d’universitaires et/ou archéologues comtois et bourguignons s’acharne à dénigrer publiquement non seulement les travaux d’André Berthier et sa thèse de localisation d’Alésia à Chaux-des-Crotenay mais aussi l’action et les écrits des défenseurs actuels de cette thèse.

Cote de classement: 
L-2016-03832

La “conversion” du docteur Colbert de Beaulieu par l’abbé Guy Villette

Au fil de longs échanges épistolaires avec le toponymiste Guy Villette entre 1982 et 1986, le célèbre numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu, directeur de recherche au CNRS, expert en monnaies anciennes et autorité incontestable reconnue du Musée des Antiquités Nationales de Saint-Germain-en-Laye (MAN), avait finalement admis que ses certitudes sur la réalité Alise = Alésia devaient s’effacer devant la force de conviction des arguments de l’abbé Villette.
Cote de classement: 
J-2015-03505

Lettre du 20 juin 1983 de G. Villette à A. Berthier : monnaies d’Alise - avis de Colbert de Beaulieu

Dans cette longue lettre du 20 juin 1983, l'abbé Guy Villette communique à André Berthier des extraits de lettres de J.B. Colbert de Beaulieu sur les monnaies d'Alise (Grésigny). Le numismate apprécie qu'une autorisation de fouilles ait été accordée à Berthier pour Chaux-des-Crotenay. Surtout il revient sur les monnaies d'Alise en se disant bien ennuyé par les monnaies d'Epasnactos. Villette a répondu au numismate en montrant que les textes antiques ne sont pas en faveur d'Alise. 

Cote de classement: 
C-1983-03069

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'agglomération gallo-romaine du Mont Rivel à Equevillon (Jura)

Article de 1990 de François Leng dans la Revue Archéologique de l'Est et du Centre-Est présentant les résultats des fouilles conduites depuis 1979 sur le Mont Rivel (commune d'Equevillon). Une agglomération d'environ 7 hectares a été mise à jour avec deux fana importants (l'un octogonal, l'autre rectangulaire). Le site fréquenté dès la Tène Finale et l'époque républicaine, a joué un rôle religieux indéniable notamment au début du 1er siècle. Il commence à être abandonné au milieu du IIème siècle et totalement à la fin du IVème siècle. L'article est complété par

Cote de classement: 
J-1990-02808

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les monnaies gauloises du siège d'Alésia

Pour Brigitte Fischer, les fouilles ordonnées par Napoléon III au pied du mont Réa ont permis de recueillir 466 monnaies gauloises. Pour plus de la moitié, ces pièces appartiennent aux trois peuples les plus engagés dans la guerre des Gaules : les Arvernes, les Séquanes et les Eduens. Deux bronzes de Vercingétorix revêtent une importance exceptionnelle. Ils sont frappés avec les coins qui ont servi à réaliser les statères d'or de ce chef. Quelques autres exemplaires uniques ou d'une extrême rareté figurent dans ce lot.

Cote de classement: 
J-2005-00760

Une découverte récente entraîne l'étude de monnaies gauloises des sites du mont Rivel et de St-Germain-en-Montagne

Un tertre ovale situé sur la commune de Vannoz à proximité de Champagnole a fait récemment l'objet d'une investigation. Situé sur le versant Nord du Mont Rivel, près du vicus de Saint-Germain-en-Montagne, ce tertre a révélé à sa périphérie quatre potins séquanes (l'équipe d'ArchéoJuraSites en a informé immédiatement les autorités archéologiques régionales). François Leng rappelle dans cet article de 2009 quelques généralités sur la numismatique celtique (le potin apparaît vers -150 / - 130).

Cote de classement: 
J-2009-00208

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Petits détails dans une grande théorie

Danielle Porte présente dans un article de 2005 à multiples facettes des arguments pour contre-carrer des affirmations tenues ici et là par divers auteurs défendant généralement la thèse officielle d'Alise. Elle revient sur “altero die” qui veut bien dire “le lendemain”, en synonymie avec “Postero die”. Elle met en cause l'affirmation de la numismate Brigitte Fischer à propos de monnaies mandubiennes, qui, après rectification par la spécialiste, n'ont jamais été trouvées.

Cote de classement: 
J-2005-00187

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Fischer B.