Strabon

Strabon (vers 58 av. J.C. - entre 21 et 25 ap. J.C.)

Géographe et historien grec, auteur de “Histoire” et de “Géographie”

201 - A Monsieur le Général Paillard, Rédacteur en Chef de la Revue Historique des Armées

Dans son Bulletin 201, l'abbé Guy Villette reprend une lettre adressée au Général Paillard, rédacteur en chef de la Revue Historique des Armées dont le N°2 de 1987 est consacré à l'Alésia que fut Alise-Sainte-Reine. L'abbé apporte des précisions sur les “changements de position” vis à vis d'Alise, de certaines personnalités (dont le numismate Colbert de Beaulieu). Il fait état de la thèse récemment soutenue par Jean-Yves Guillaumin à Clermont-Ferrand.

Cote de classement: 
J-1987-03796

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les enseignements de Strabon et de Pline concernant l’économie gauloise

Dans ce résumé de communication (*), l'historien Jacques Ramin évoque les apports de Strabon et de Pline à la connaissance de l'économie de la Gaule dont la richesse, au 1er siècle de notre ère était importante. Pour Ramin, la romanisation de la Gaule a été surtout le fait des gaulois eux-mêmes.

(*) Colloque : “Pour une géographie commerciale de la Gaule

Cote de classement: 
L-XXXX-03410

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La thèse de M. Jérôme Carcopino : Le prétendu dépeuplement de la région salinoise à l'époque d'Alésia (suite)

Pierre Jeandot poursuit, dans ce 3ème article paru dans le Jura Français en octobre-décembre 1965, sa critique sévère des affirmations de Jérôme Carcopino  (“Les ruses de César”) et plus particulièrement celles relatives aux Séquanes de l'Ouest et au dépeuplement de la région d'Alaise, Salins et des Moidons aux temps préhistoriques. Jeandot rappelle à l'occasion qu'une autre Sequana (autre que la Seine) traversait la Séquanie à l'époque celtique (la Saine actuelle).

Cote de classement: 
J-1965-03196

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Hydronymie et Mandubiens

Dans le Gaulois n°11 de juin 1975, Mme A. Monnier développe une réflexion sur les termes en rapport avec l'eau relevés dans le Haut-Jura (hydronymie). Sont relevés plusieurs hydronymes concernant les Planches, les Foncine, Mont-Liboz, Fort-du-Plasne, Les Chalesmes ou encore l'Ain, la Lemme, le Hérisson. L'auteur s'étend plus longuement sur le mot mandubien, rappelant les controverses à son sujet, en particulier sur l'origine du mot Doubs.

Cote de classement: 
J-1975-03194

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Comment un archéologue de Châtelneuf pressentit la vérité sur l’Alésia de César dès 1888...

Ayant étudié attentivement l'ouvrage de Louis-Abel Girardot de 1888 (“Notes sur le plateau de Châtelneuf avant le Moyen Âge”), Madame A. Monnier donne, dans le Gaulois du 2ème semestre 1972, une interprétation personnelle de la façon dont Girardot a certainement bien perçu la signification de sa découverte du plateau du Châtelet (fossé, castrum et mobiliers antiques) mais s'est bien gardé d'avancer la thèse d'une possible Alésia dans les environs pour éviter des remous auprès de ses collègues.

Cote de classement: 
J-1972-03189

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

180 - Contre Alise-Sainte-Reine. Lettre du 22 mai 1985 (rép. à M. R. Adam). D’utiles précisions sur des divergences

Bulletin 180 du 10 juillet 1985 de Guy Villette consistant en la copie d’une réponse privée à M. Richard Adam (22 mai 1985). Il s'agit de la suite d'un échange des 19, 20 et 22 mai précédents. Dans ce présent texte, qui fait suite au Bulletin Villette 179, Villette développe une argumentation pour contester la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine en invoquant la dizaine d'auteurs antiques qui ont parlé du siège d'Alésia (et pas seulement César).

Cote de classement: 
J-1985-03101

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

178 - Le site d’Alésia et le génie de Vercingétorix

Bulletin 178 du 5 mars 1985 de Guy Villette consacré au rôle de stratège de Vercingétorix dans la bataille d'Alésia. Dans ce court bulletin de 3 pages, et avec 5 cartes manuscrites à l'appui, l'abbé Villette montre l'impossibilité pour le site d'Alise d'être l'Alésia du siège de César alors que la localisation à Chaux-des-Crotenay (avec l'embuscade préliminaire à Crotenay) rend parfaitement compte du texte de César.

Cote de classement: 
J-1985-03099

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

177 - La reddition de Vercingétorix selon les textes

Bulletin 177 du 16 janvier 1985 de Guy Villette consacré à la reddition de Vercingétorix selon les textes antiques.  Remarquable texte d'érudition dans lequel Villette convoque les auteurs antiques et met en relief les interprétations douteuses des auteurs modernes à propos de la reddition du chef gaulois et de la fin de vie de celui-ci.

Cote de classement: 
J-1985-03098

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

166 - Diodore de Sicile, premier témoin, après César de l''Alésia" du siège

Bulletin consacré par Guy Villette à Diodore de Sicile, évoqué à plusieurs reprises dans ses correspondances avec André Berthier et J.B. Colbert de Beaulieu, et visant à redonner toute sa valeur au texte de Diodore de Sicile trop souvent rejeté par les défenseurs de la thèse Alésia - Alise-Sainte-Reine. Ce texte inachevé (cf.

Cote de classement: 
J-1983-03097

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

160 - Alésia (suite). En marge du N°44 des Dossiers de l’Histoire juillet-août 1983), pp. 57-59

Dans son bulletin ronéotypé 160 (14 juillet 1983), l'abbé Guy Villette évoque les articles parus dans les Dossiers de l'Histoire (N°s 43 et 44) et la polémique engagée avec Charles Commeaux. Il reprend son texte paru dans les DH en apportant un correctif important relatif à Strabon. Il développe ensuite la critique de la thèse des Séquanes de l'Ouest (Carcopino...). Il revient après l'article de Commeaux (DH 44, pp.

Cote de classement: 
J-1983-03034

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Strabon