3 - Alesia-Alise, un site officiel très controversé

Examens de la thèse de M. Jérôme Carcopino : Alésia n'était pas Alise, mais en Franche-Comté

Pierre Jeandot poursuit dans le Jura Français N°107 sa critique de la thèse Jérôme Carcopino localisant Alésia à Alise-Ste-Reine, rappelant quelques faits méconnus de l'auteur des Ruses de César. Long passage sur le sens de “finitimus”. Pour Jeandot, Alésia n'est pas Alise, mais se situe en Franche-Comté.

Cote de classement: 
J-1965-00789

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La thèse de l'académicien M Jérôme Carcopino exposée dans "Alésia et les ruses de César"

Dans le Jura Français N°106 d'avril-juin 1965, Pierre Jeandot critique de façon sévère et argumentée la thèse Jérôme Carcopino exposée dans "Alésia et les ruses de César”, inventant les “Séquanes de l'Ouest”. Jeandot (qui exploite les textes des auteurs antiques) indique à l'issue de son texte que ni César, ni Dion Cassius, ni Plutarque n'ont mentionné cette ruse de César, pas même Polyen dans ses “Stratagèmes”. Un argumentaire qui sera repris par André Berthier et qui reste d'actualité.

Cote de classement: 
J-1965-00790

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'étrange histoire d'Alise-Aliisia-Alisia

Dans cet article du Jura Français de janvier-mars 1966, Pierre Jeandot, défenseur de la thèse Alésia = Salins, reprend la question de l'identification officielle d'Alise avec l'Alésia de César  sur la base de la seule inscription gallo-romaine Alisiia découverte sur le site d'Alise-Sainte-Reine. Jeandot revient sur l'étymologie d'Alésia, reprenant certains arguments développés par Xavier Guichard dans “Eleusis-Alesia”.

Cote de classement: 
J-1966-00791

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Salins = Alésia (suite)

Défense par Pierre Jeandot en 1961 de la localisation de Salins, en réponse à des questions de lecteurs de la Nouvelle Revue Franc-Comtoise: développements sur les refuges des Celtes, sur Oppidum et Urbs et sur l'Alésia des Mandubiens (la ville est distincte de l'oppidum-refuge). Pour Jeandot, en tout état de cause, la ville d'Alésia des Mandubiens ne peut pas être l'Alisiia gallo-romaine d'Alise du fait même d'une configuration en oppidum-ville sans citadelle. 

Cote de classement: 
J-1961-00794

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia. Le siège de la forteresse gauloise par César. La ville gallo-romaine.

Le siège d'Alésia selon Joël Le Gall, directeur des fouilles d'Alise-Sainte-Reine. Dans cet ouvrage de 1985, l'auteur présente les controverses du XIXème et du XXème siècle, fait la description du site du Mont-Auxois, présente les témoignages de la ville gallo-romaine et évoque aussi le culte de Sainte-Reine.

Cote de classement: 
O-1985-00807

Alésia à l'époque gallo-romaine

Joël Le Gall, Directeur des fouilles d'Alise-Sainte-Reine, fait en 1969 une présentation détaillée des témoignages de terrain sur la cité gallo-romaine du mont Auxois (dite Alésia). Il énumère les divers monuments antiques du site influencés par la culture romaine, tout en relevant des influences grecques et gauloises. Il évoque les divinités gauloises honorées sur le site, les sanctuaires domestiques. Une partie de l'article est consacré  au “secret des bronziers d'Alésia” et au “travail du fer à Alésia”.

Cote de classement: 
J-1969-00806

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, archéologie et histoire

Ré-édition en 1980 de l'ouvrage publié en 1963 par Joël Le Gall Directeur des fouilles d'Alise-Ste-Reine. Présentation des fouilles à Alise-Sainte-Reine. Présentation de la ville gallo-romaine sur et autour du mont Auxois. 

Cote de classement: 
O-1980-00805

Ce Mont Auxois qui fut Alésia

Cet article de Joël Le Gall (1987) décrit brièvement toutes les fouilles effectuées sur le Mont Auxois qui prouve la présence d'Alésia à cet endroit. Notamment en se basant sur le rapprochement d'une inscription gauloise (“ALISIIA”) et du nom actuel du village. L'auteur présente une étude détaillée du terrain.

Cote de classement: 
J-1987-00804

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les conditions d'un siège : Alésia

Article de 1969 de Joël Le Gall, Directeur des fouilles d'Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1969-00802

Les deux batailles d'Alésia

Pour Yann Le Bohec (en 1995), on connait la première bataille d'Alésia, qui vit en 52 av. J-C., la défaite de Vercingétorix devant les troupes de César. On sait maintenant qu'il y en a eu une seconde, commencée au XIXème siècle, lorsque la Bourgogne et la Franche-Comté se disputèrent la propriété du site. Il présente l'historique de la controverse sur la localisation du site et notamment la querelle opposant au 19ème siècle Alise-Ste-Reine (Côte d'Or) et Alaise (Doubs), querelle qui s'est poursuivie jusqu'au milieu du 20ème siècle.

Cote de classement: 
J-1995-00801

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à 3 - Alesia-Alise, un site officiel très controversé