3 - Alesia-Alise, un site officiel très controversé

Ce Mont Auxois qui fut Alésia

Cet article de Joël Le Gall (1987) décrit brièvement toutes les fouilles effectuées sur le Mont Auxois qui prouve la présence d'Alésia à cet endroit. Notamment en se basant sur le rapprochement d'une inscription gauloise (“ALISIIA”) et du nom actuel du village. L'auteur présente une étude détaillée du terrain.

Cote de classement: 
J-1987-00804

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les conditions d'un siège : Alésia

Article de 1969 de Joël Le Gall, Directeur des fouilles d'Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1969-00802

Les deux batailles d'Alésia

Pour Yann Le Bohec (en 1995), on connait la première bataille d'Alésia, qui vit en 52 av. J-C., la défaite de Vercingétorix devant les troupes de César. On sait maintenant qu'il y en a eu une seconde, commencée au XIXème siècle, lorsque la Bourgogne et la Franche-Comté se disputèrent la propriété du site. Il présente l'historique de la controverse sur la localisation du site et notamment la querelle opposant au 19ème siècle Alise-Ste-Reine (Côte d'Or) et Alaise (Doubs), querelle qui s'est poursuivie jusqu'au milieu du 20ème siècle.

Cote de classement: 
J-1995-00801

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, un choc de civilisations.

Dans cet ouvrage paru en 2004, Pierre Lance critique l'affirmation selon laquelle les Romains apportèrent la civilisation aux Gaulois barbares, après la défaite d'Alésia. Il présente une analyse détaillée du choc terrible entre deux hommes, Vercingétorix et César, entre deux formes de civilisations inconciliables, qui se déroula au coeur de l'Europe au cours du dernier siècle avant Jésus-Christ. Il prend en considération, en page 150, la thèse d'André Berthier contre la thèse officielle Alésia = Alise. 

Cote de classement: 
O-2004-00800

Félix Gaffiot. Un célèbre latiniste mystifié

Dans un article du Jura Français (n°224 - oct.-déc. 1994), Fr. Kerlouégan, indique que Félix Gaffiot, père du très connu Dictionnaire illustré latin-français, a pu être acquis à l'idée qu'Alésia devait se trouver en Franche-Comté. Il aurait été assez favorable à la thèse Alésia = Alaise, après avoir échangé avec Georges Colomb. L'article du Dictionnaire sur Alésia mentionne pourtant la localisation officielle d'Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1994-00799

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'étrange histoire d'Alise-Aliisia-Alisia

Dans cet article du Jura Français de janvier-mars 1966, Pierre Jeandot, défenseur de la thèse Alésia = Salins, reprend la question de l'identification officielle d'Alise avec l'Alésia de César  sur la base de la seule inscription gallo-romaine Alisiia découverte sur le site d'Alise-Sainte-Reine. Jeandot revient sur l'étymologie d'Alésia, reprenant certains arguments développés par Xavier Guichard dans “Eleusis-Alesia”.

Cote de classement: 
J-1966-00791

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia des Mandubiens? Ni Alaise... Ni Alise-Sainte-Reine.

Poursuite d'un article de Pierre Jeandot dans la Nouvelle Revue Franc-Comtoise (N°13) de 1957.  Défenseur de la thèse Alésia = Salins, Jeandot fait la critique de la thèse de Georges Colomb Alésia = Alaise sur la base de l'improbabilité de localiser le combat préliminaire de cavalerie à Pesmes en s'appuyant sur le texte de César. Pour Jeandot, l'apport de Colomb reste essentiel mais la localisation d'Alésia à Alaise ne correspond en rien aux données de César.

Cote de classement: 
J-1957-00792

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Une fausse Alésia des Mandubiens : Alise-Sainte-Reine

Deuxième partie d'un article paru précédemment dans La Nouvelle Revue Franc-Comtoise. Pierre Jeandot défenseur de la thèse Alésia = Salins, fait en 1957 une critique sévère de la thèse officielle Alésia = Alise. Retour sur les textes de César et Dion Cassus (que Jeandot réhabilite). Questions posées autour des monnaies retrouvées à Alise et autour de la toponymie.

Cote de classement: 
J-1957-00793

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Salins = Alésia (suite)

Défense par Pierre Jeandot en 1961 de la localisation de Salins, en réponse à des questions de lecteurs de la Nouvelle Revue Franc-Comtoise: développements sur les refuges des Celtes, sur Oppidum et Urbs et sur l'Alésia des Mandubiens (la ville est distincte de l'oppidum-refuge). Pour Jeandot, en tout état de cause, la ville d'Alésia des Mandubiens ne peut pas être l'Alisiia gallo-romaine d'Alise du fait même d'une configuration en oppidum-ville sans citadelle. 

Cote de classement: 
J-1961-00794

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les Mandubiens et leur Alésia

Défense de la localisation d'Alésia à Salins. Les Mandubiens et leur origine celtique : argumentation sur la base de l'étymologie du nom Mandubien dont la racine Mand pourrait renvoyer (selon l'auteur Pierre Jeandot) à la notion de “sel”. Critique de la thèse officielle (Alise = Alésia).Les découvertes sur le site de Salins. Textes antiques situant Alésia en Séquanie. Critique de la thèse officielle Alise = Alésia: traductions tronquées, matériaux archéologiques inacceptables, incongruités du site du mont Auxois, de la Plaine des Laumes...

Cote de classement: 
O-1974-00795

Pages

Souscrire à 3 - Alesia-Alise, un site officiel très controversé