3 - Alesia-Alise, un site officiel très controversé

Alésia, archéologie et histoire

Ré-édition en 1980 de l'ouvrage publié en 1963 par Joël Le Gall Directeur des fouilles d'Alise-Ste-Reine. Présentation des fouilles à Alise-Sainte-Reine. Présentation de la ville gallo-romaine sur et autour du mont Auxois. 

Cote de classement: 
O-1980-00805

Ce Mont Auxois qui fut Alésia

Cet article de Joël Le Gall (1987) décrit brièvement toutes les fouilles effectuées sur le Mont Auxois qui prouve la présence d'Alésia à cet endroit. Notamment en se basant sur le rapprochement d'une inscription gauloise (“ALISIIA”) et du nom actuel du village. L'auteur présente une étude détaillée du terrain.

Cote de classement: 
J-1987-00804

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les conditions d'un siège : Alésia

Article de 1969 de Joël Le Gall, Directeur des fouilles d'Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1969-00802

Alésia. Le siège de la forteresse gauloise par César. La ville gallo-romaine.

Le siège d'Alésia selon Joël Le Gall, directeur des fouilles d'Alise-Sainte-Reine. Dans cet ouvrage de 1985, l'auteur présente les controverses du XIXème et du XXème siècle, fait la description du site du Mont-Auxois, présente les témoignages de la ville gallo-romaine et évoque aussi le culte de Sainte-Reine.

Cote de classement: 
O-1985-00807

Alésia, un choc de civilisations.

Dans cet ouvrage paru en 2004, Pierre Lance critique l'affirmation selon laquelle les Romains apportèrent la civilisation aux Gaulois barbares, après la défaite d'Alésia. Il présente une analyse détaillée du choc terrible entre deux hommes, Vercingétorix et César, entre deux formes de civilisations inconciliables, qui se déroula au coeur de l'Europe au cours du dernier siècle avant Jésus-Christ. Il prend en considération, en page 150, la thèse d'André Berthier contre la thèse officielle Alésia = Alise. 

Cote de classement: 
O-2004-00800

Félix Gaffiot. Un célèbre latiniste mystifié

Dans un article du Jura Français (n°224 - oct.-déc. 1994), Fr. Kerlouégan, indique que Félix Gaffiot, père du très connu Dictionnaire illustré latin-français, a pu être acquis à l'idée qu'Alésia devait se trouver en Franche-Comté. Il aurait été assez favorable à la thèse Alésia = Alaise, après avoir échangé avec Georges Colomb. L'article du Dictionnaire sur Alésia mentionne pourtant la localisation officielle d'Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1994-00799

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Guide du siège d'Alésia

Brochure publiée en 1966 par J. Joly visant à aider les visiteurs à découvrir sur le terrain les éléments clés du site d'Alise-Sainte-Reine considéré comme celui de la bataille d'Alésia.

Cote de classement: 
O-1966-00796

L'étrange histoire d'Alise-Aliisia-Alisia

Dans cet article du Jura Français de janvier-mars 1966, Pierre Jeandot, défenseur de la thèse Alésia = Salins, reprend la question de l'identification officielle d'Alise avec l'Alésia de César  sur la base de la seule inscription gallo-romaine Alisiia découverte sur le site d'Alise-Sainte-Reine. Jeandot revient sur l'étymologie d'Alésia, reprenant certains arguments développés par Xavier Guichard dans “Eleusis-Alesia”.

Cote de classement: 
J-1966-00791

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia des Mandubiens? Ni Alaise... Ni Alise-Sainte-Reine.

Poursuite d'un article de Pierre Jeandot dans la Nouvelle Revue Franc-Comtoise (N°13) de 1957.  Défenseur de la thèse Alésia = Salins, Jeandot fait la critique de la thèse de Georges Colomb Alésia = Alaise sur la base de l'improbabilité de localiser le combat préliminaire de cavalerie à Pesmes en s'appuyant sur le texte de César. Pour Jeandot, l'apport de Colomb reste essentiel mais la localisation d'Alésia à Alaise ne correspond en rien aux données de César.

Cote de classement: 
J-1957-00792

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Une fausse Alésia des Mandubiens : Alise-Sainte-Reine

Deuxième partie d'un article paru précédemment dans La Nouvelle Revue Franc-Comtoise. Pierre Jeandot défenseur de la thèse Alésia = Salins, fait en 1957 une critique sévère de la thèse officielle Alésia = Alise. Retour sur les textes de César et Dion Cassus (que Jeandot réhabilite). Questions posées autour des monnaies retrouvées à Alise et autour de la toponymie.

Cote de classement: 
J-1957-00793

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à 3 - Alesia-Alise, un site officiel très controversé