3 - Alesia-Alise, un site officiel très controversé

Salins = Alésia (suite)

Défense par Pierre Jeandot en 1961 de la localisation de Salins, en réponse à des questions de lecteurs de la Nouvelle Revue Franc-Comtoise: développements sur les refuges des Celtes, sur Oppidum et Urbs et sur l'Alésia des Mandubiens (la ville est distincte de l'oppidum-refuge). Pour Jeandot, en tout état de cause, la ville d'Alésia des Mandubiens ne peut pas être l'Alisiia gallo-romaine d'Alise du fait même d'une configuration en oppidum-ville sans citadelle. 

Cote de classement: 
J-1961-00794

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les deux batailles d'Alésia

Pour Yann Le Bohec (en 1995), on connait la première bataille d'Alésia, qui vit en 52 av. J-C., la défaite de Vercingétorix devant les troupes de César. On sait maintenant qu'il y en a eu une seconde, commencée au XIXème siècle, lorsque la Bourgogne et la Franche-Comté se disputèrent la propriété du site. Il présente l'historique de la controverse sur la localisation du site et notamment la querelle opposant au 19ème siècle Alise-Ste-Reine (Côte d'Or) et Alaise (Doubs), querelle qui s'est poursuivie jusqu'au milieu du 20ème siècle.

Cote de classement: 
J-1995-00801

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les Mandubiens et leur Alésia

Défense de la localisation d'Alésia à Salins. Les Mandubiens et leur origine celtique : argumentation sur la base de l'étymologie du nom Mandubien dont la racine Mand pourrait renvoyer (selon l'auteur Pierre Jeandot) à la notion de “sel”. Critique de la thèse officielle (Alise = Alésia).Les découvertes sur le site de Salins. Textes antiques situant Alésia en Séquanie. Critique de la thèse officielle Alise = Alésia: traductions tronquées, matériaux archéologiques inacceptables, incongruités du site du mont Auxois, de la Plaine des Laumes...

Cote de classement: 
O-1974-00795

Guide de l'étranger à Besançon et en Franche-Comté accompagné d'une carte du siège d'Alésia

Alphonse Delacroix et Auguste Castan publie en 1860 un Guide pour visiter la Franche-Comté avec notamment  une carte du siège d'Alésia. Les auteurs décrivent les multiples facettes de la Franche-Comté, autrefois Séquanie. Ils évoquent les villes de la Séquanie (Alésia, Amagétobrie, Mandeure), rappellent aussi les diverses batailles qui s'y sont déroulées dont celle d'Alaise (Alésia), lieu fouillé par Quicherat. Les deux derniers tiers de l'ouvrage sont consacrés à Besançon.

Version numérique disponible sur Google Books.

Cote de classement: 
O-1860-00735

Alaise et Séquanie

Alphonse Delacroix présente en 1860 une défense détaillée de sa thèse Alaise = Alésia.

Cote de classement: 
O-1860-00734

Mais où Vercingétorix s'est-il donc enlisé? Le dossier Alésia

Sylvie Debras présente dans ce dossier publié en 1998 sur la question d'Alésia,  les controverses sur la localisation de cette bataille historique. Elle évoque le débat entre les alisiens (défenseurs de la thèse officielle) et les anti-alisiens localisant Alésia en Franche-Comté (Alaise, Salins, Chaux-des-Crotenay, Izernore, Conliège, Eternoz...).

Cote de classement: 
J-1998-00729

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Atlas des monnaies gauloises préparé par la Commission de Topographie des Gaules

Les planches de l'ouvrage de H. De la Tour (catalogue exhaustif de médailles et monnaies gauloises, publié en 1892) gravées par Dardel restent la plus belle bande dessinée consacrée aux monnaies gauloises.

Version numérique disponible sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k8803676

Cote de classement: 
O-1892-00728

Le Bimillénaire d'Alésia

Article de 1950 écrit sous pseudonyme Critognat dans le Jura Français N°54 de Janvier-Mars 1950. L'auteur rend compte de la commémoration, à Myon en 1948, du Bimillénaire de la bataille d'Alésia, cérémonie très comtoise qui fut un triomphe pour les continuateurs de l'oeuvre de G. Colomb (thèse Alaise). Il évoque l'édition posthume du livre de Colomb “La Bataille d'Alésia”. Il mentionne aussi les découvertes de fossés faites par Pierre Jeandot au Bois des Bornes.

Cote de classement: 
J-1950-00724

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La cité mystérieuse

Louis Courlet, maire d'Alaise, présente, dans cet ouvrage de 1989, le massif d'Alaise  comme pouvant avoir été le siège de grands évènements aux temps celtiques. Des fouilles sont à entreprendre pour donner sens à tous les témoignages archéologiques du terrain (monuments, voies anciennes, murs...), qu'Alaise soit ou non le site de la bataille d'Alésia.

Cote de classement: 
O-1989-00723

La bataille d'Alésia

Dans cet ouvrage publié en 1950, Georges Colomb (Christophe) présente un plaidoyer très détaillé en faveur d'Alaise contre la localisation officielle d'Alésia à Alise. Il donne des détails sur les opérations préliminaires du siège d'Alésia et sur les opérations du siège.

Version numérique disponible sur Google Books.

Cote de classement: 
O-1950-00716

Pages

Souscrire à 3 - Alesia-Alise, un site officiel très controversé