Autres possibles Alésia hors Chaux-des-Crotenay et Alise

Autres localisations d'Alésia (Alaise, Salins, Château-Chalon, Izernore, Ornans, Guillon...), investigations relatives à ces  sites et critique de celles-ci. 

Les vestiges du siège d'Alésia.

Quatrième rapport fait par Auguste Castan en 1862 à la Société d'Emulation du Doubs, au nom de la Commission des fouilles d'Alésia (Alaise).

Cote de classement: 
O-1862-00628

Salins les Bains, site de la bataille d'Alésia

Article publié en 2002 dans le Jura Français, sous forme d'une interview de responsables de l'Association scientifique et historique du pays de Salins-les-Bains soutenant la thèse Alésia = Salins. L'article rappelle les éléments clés de la controverse sur la localisation d'Alésia (contestation du site officiel d'Alise, candidatures alternatives comtoises). Il rappelle aussi l'historique du développement de la thèse Salins. Une comparaison entre les sites de Salins et de Chaux-des-Crotenay met bien évidemment le site découvert par André Berthier en situation défavorable.

Cote de classement: 
J-2002-00627

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

D'Amancey à Alaise - Les découvreurs d'Alaise - Alésia

Le Docteur Delacroix, neveu d'Alphonse Delacroix, présente en 1956 les éléments qui ont conduit à faire rechercher Alésia à Alaise, avec un historique sur la découverte d'Alaise et sur les découvreurs. Petit encadré par le Général Henry Martin  évoquant les recherches archéologiques dans la région d'Alaise.

Cote de classement: 
J-1956-00614

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La question d'Alaise-Alésia, une nouvelle raison de croire en l'Alésia comtoise

Article de Georges Colomb (Christophe) de 1935 défendant la thèse Alésia = Alaise. 

Cote de classement: 
J-1935-00613

C/R: P. Jeandot, Les Mandubiens et leur Alésia - Critique du document par A. Berthier

L'auteur (André Berthier) remet en cause la thèse du défenseur de la thèse Alésia = Salins, Pierre Jeandot. Ce dernier dans son ouvrage “Les Mandubiens et leur Alésia” (1974) développe la thèse que la racine éthymologique de Mandubien est  “mand”  qui veut dire sel. L'auteur met en garde sur les dangers de l'homonymie pour se risquer à comparer des mots et dénonce le manque de méthode du salinois et sa méconnaissance des problèmes soulevés par la recherche linguistique.

Cote de classement: 
L-1974-00042

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Autres possibles Alésia hors Chaux-des-Crotenay et Alise