monnaie

Photographies : mobilier métallique trouvé lors des fouilles aux Étangs de Crans dont clé romaine

Une première série de 15 photographies (de qualité médiocre) prises par les équipes Berthier dans les années 80 et montrant certains des objets en métal trouvés lors des fouilles de Crans. On peut voir : la clé romaine, un talon de lance, une pointe de flèche à carreau, des clous et agrafes et divers ornements métalliques.

Une seconde série, plus tardive, de 24 clichés photographiques pris par Danielle Porte montre les fers de lance, des talons de lance, des couteaux, la clé romaine, des boucles en métal et une pièce de monnaie.

Cote de classement: 
P-XXXX-03437

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 19 août 1985 d’A. Wartelle à J.B. Colbert de Beaulieu : identité de Vercingétorix + monnaie à expertiser

Dans cette lettre du 19 août 1985 (à insérer dans le flot de lettres échangées depuis février entre André Wartelle et Colbert de Beaulieu), l'abbé Wartelle sollicite le numismate pour avoir son avis sur une pièce de monnaie trouvée le 13 août par l'équipe Berthier lors des fouilles récentes aux Etangs de Crans. Il revient au début de sa lettre sur un échange précédent de juillet au cours duquel a été posée la question de savoir si le Vercingétorix du siège d'Alésia est le même que celui dont quelques rares monnaies portent le nom.

Cote de classement: 
C-1985-03416

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 6 lettres en juin-juil. 1985 entre A. Wartelle et J.B. Colbert de Beaulieu : monnaies d’Alise

IMPORTANT. Poursuite de l'intense échange épistolaire entre André Wartelle et Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu, en juin-juillet 1985 au sujet des monnaies d'Alise-Sainte-Reine. Wartelle se montre toujours dubitatif devant la découverte de très nombreuses monnaies sur un front de 200 m au camp D (camp qui n'est aujourd'hui plus reconnu comme tel) ; remerciant le numismate pour ses précisions sur les monnaies gauloises, il reste toutefois persuadé que la trouvaille de Grésigny reste un “hapax monstrueux”.

Cote de classement: 
C-1985-03415

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en mars 1985 entre A. Wartelle et J.B. Colbert de Beaulieu : monnaies d’Alise et varia

IMPORTANT. Poursuite de l'échange épistolaire soutenu entre André Wartelle et Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu, en mars 1985. Dans ces deux lettres des 25 et 26 mars, les deux érudits reprennent leur échange de points de vue sur les monnaies d'Alise. Pour Wartelle, le trésor monétaire trouvé à Grésigny est un “hapax tellement monstrueux qu'on ne peut que s'interroger sur sa réalité” et conduit à de nombreuses interrogations.

Cote de classement: 
C-1985-03414

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 6 lettres en fév. 1985 entre J.B. Colbert de Beaulieu et A. Wartelle : monnaies d’Alise et thèse Berthier

IMPORTANT. Début d'un long échange de lettres du début de 1985 entre J.B. Colbert de Beaulieu et André Wartelle, deux érudits dotés d'une très grande culture. Ces 6 lettres  datées du 5 février au 23 février mettent en relief le doute critique du numismate à l'égard de la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine (“conversion de Colbert de Beaulieu” selon les termes de Guy Villette) : “il m'est devenu difficile de croire au site d'Alise”.

Cote de classement: 
C-1985-03413

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de juil. 1985 d’A. Wartelle à A. Berthier : correspondance avec Colbert de Beaulieu

Deux lettres du 12 et du 26 juillet d'André Wartelle à André Berthier transmettant copie à celui-ci de la (longue) correspondance échangée depuis février 1985 entre l'abbé et le numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu. Il évoque aussi l'activisme de l'abbé Guy Villette et les dernières productions de ce dernier (“Le Carnute est lâché ; on ne le retiendra plus”). Il précise aussi sa venue à Chaux-des-Crotenay au mois d'août.

Cote de classement: 
C-1985-03412

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les vestiges au bord de la combe de Crans

Note apparemment non diffusée (non datée mais vraisemblablement de 1993 à une ou deux années près), produite de façon manuscrite par André Berthier et retranscrite par sa fille Claire. Elle vise à expliquer les éléments de divergence entre André Berthier et son collaborateur Christophe Méloche à propos des constructions mises au jour aux Étangs de Crans. Berthier démontre que la thèse d'une ferme seigneuriale du XIVème siècle, de la grange médiévale et du four à pain avancée par Méloche (manifestement influencé) n'est pas sérieusement étayée.

Cote de classement: 
L-XXXX-03396

Identification des monnaies romaines de Syam - Chaux-des-Crotenay par E. Rabeisen en 2006

Télécopie envoyée le 2 août 2006 par Elisabeth Rabeisen (Conservateur du Musée Alésia d'Alise-Sainte-Reine et membre du Centre Alésia de l'Université de Bourgogne) portant sur une pré-expertise de 12 monnaies romaines trouvées plus de 20 ans plus tôt, en août 1985, par l'équipe de fouilleurs d'André Berthier aux  Étangs de Crans. L'experte détaille les 12 monnaies, très usées, tout en pointant un certain nombre de carences informationnelles sur le contexte de découverte de ces monnaies.

Cote de classement: 
L-2006-03364

Bellum gallicum ou archéologie, un dilemme cornélien ?

Dès le milieu du XIXème siècle de nombreux historiens et scientifiques ont souligné les surprenants désaccords entre le texte de César et le site d’Alise-Saint-Reine. Plus près de nous, André Berthier, René Potier, André Wartelle, Guy Villette ou Danielle Porte... n'ont cessé de relever les contradictions entre le BG de César et le site des Laumes, sur les plans topographique, tactique et stratégique. Mais aucune de ces personnes n'a participé à des travaux sur le site alisien ; elles ne peuvent donc se référer qu'à des rapports de chercheurs accrédités sur celui-ci.

Cote de classement: 
J-2014-03327

Non Franck Ferrand, le site d’Alésia n’est pas une “supercherie”

Trois historiens (J.L. Brunaux, Y. Le Bohec et J.L. Voisin) réagissent le 27 mai 2014 à l'article de Ferrand paru le 19 mai précédent dans Le Figaro et aux interviews de Franck Ferrand suite à la publication de l'ouvrage “Alésia, la supercherie dévoilée”. Mis en cause par Franck Ferrand, ils contestent les affirmations de celui-ci, mais manifestement sans vraiment aller au fond des points clés de la controverse.

Cote de classement: 
J-2014-03309

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à monnaie