Martin H. (Gén)

Martin Henry (1888-1984)

Général de corps d'armée, passionnné d'archéologie et d'histoire ancienne. A résidé aux Rousses dans le Jura.

Echange de 4 lettres en fév.-mars 1972 entre A. Berthier et B. Edeine : attente campagne 1972

Le 25 février 1972, André Berthier informe Bernard Edeine de la réponse dilatoire de la revue Archéologia pour la publication de l'article Berthier-Blanc-Edeine-Potier. Il indique préparer et envoyer une lettre à E. Daroles, conseiller technique du Ministre Duhamel avec double au Général H. Martin. Berthier pense que le CSRA ne donnera pas un avis favorable et donc qu'il faut obtenir la décision personnelle du Ministre. Il évoque aussi le projet de publication d'ouvrage de Potier.

Cote de classement: 
C-1972-02042

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 3 lettres en mars 1972 entre A. Berthier et H. Martin : action auprès du Ministre Duhamel

Le 7 mars 1972 (erreur de mois sur la pelure-copie), André Berthier adresse au Général Henry Martin une copie de la lettre qu'il envoie à M. Daroles, Conseiller technique auprès du Ministre Duhamel. “Sauvés par deux fois par les Ministres Michelet et Duhamel”, Berthier et ses proches craignent que le Ministre subisse en 1972 les pressions du CSRA. Il sollicite l'aide du Général pour gagner cette bataille.

Cote de classement: 
C-1972-02041

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 22 mars 1972 d'A. Berthier à J. Mazuez : travaux 1971, demandes d'autorisation 1972

Le 22 mars 1972, André Berthier écrit au Dr Jean Mazuez (Président des Amis de la Chaux) pour lui transmettre un article de B. Edeine sur les travaux réalisés en 1971 (article repris ensuite par Le Gaulois). Berthier évoque ses contacts avec le Cabinet du Ministre Duhamel pour obtenir une autorisation de fouilles pour 1972 en dépit des blocages de la Commission Supérieure des Fouilles du CSRA. Il fait part aussi du soutien du nouvel ambassadeur de France en Algérie (M. Soutou). Il sollicitera le Dr Mazuez pour une possible aide financière du Conseil Général.

Cote de classement: 
C-1972-02040

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de l'été 1968 des Généraux C. Blanc et H. Martin à A. Berthier : suivi des affaires

Le 24 juillet 1968, le général Clément Blanc prend note de l'arrivée de Berthier à Pont-de-la-Chaux. Il demande des nouvelles de Pernot et de Sergent, ainsi que du papier promis par Potier sur la thèse Harmand. Le 21 septembre 1968, le général Henry Martin informe Berthier qu'il ne pourra pas participer aux fouilles (handicap aux jambes). Deux lettres symptomatiques de la proximité et de la relation de confiance entre ces généraux et André Berthier.

Cote de classement: 
C-1968-01904

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 20 sept. 1967 du Gal C. Blanc à A. Berthier : lectures et contacts divers

Petit mot adressé le 29 septembre 1967 par le Général Blanc à André Berthier. Il y évoque rapidement 1) la lecture de la thèse d'Harmand (“un monument... mais négatif”), 2) un possible voyage à Caen où il pourrait rencontrer René Potier qu'il ne connaît pas encore, 3) un courrier du Général H. Martin racontant sa visite à Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
C-1967-01899

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de lettres en janvier 1966 entre A. Berthier, H. Martin et J. le Gall : fossés d'Alise

Le 22 janvier 1966, Joël Le Gall transmet au Général Henry Martin la transcription d'un article des Dépêches du 15 décembre 1965 relatif aux nouveaux vestiges de fossés découverts à Alise-Sainte-Reine. André Berthier ayant eu copie de cet échange, écrit le 28 janvier au  Général. Pour Berthier, aucune trouvaille d'objets relatifs à la bataille d'Alésia n'a été faite (contraste avec les fouilles de Napoléon III !

Cote de classement: 
C-1966-01862

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres en janv-mai 1966 entre P. Jeandot, C. de Mérona et A. Berthier : coopération Syam-Salins

Le 12 janvier 1966, André Berthier indique à Pierre Jeandot qu'il est bien au courant de ses travaux sur la thèse Alésia-Salins et les apprécie (cf. publications dans France-Jura) et qu'il n'y a aucune raison que les deux camps se querellent. Il se propose de rencontrer Jeandot lors d'un prochain séjour dans le Jura et d'établir un pacte. Il évoque le cas “Lerat” (“non pas un authentique savant mais un croyant fanatique”). 

Cote de classement: 
C-1966-01857

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Carton de remerciement du 13 janvier 1965 du Général Henry Martin à André Berthier

Petit carton de voeux du Général Henry Martin à son ancien camarade de combat André Berthier. Il espère pouvoir poursuivre avec Berthier les recherches sur la “véritable Alésia” en 1965. Il en profite pour épingler Lucien Lerat qui “a son siège fait” et trouve “incommode d'en changer”. 

Cote de classement: 
C-1965-01822

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Une équipe d'archéologues est au travail : La bataille d'Alésia s'est-elle déroulée à la Chaux-des-Crotenay?

Le journaliste E. Touvet retranscrit des éléments de l'interview de B. Edeine, R. Potier et A. Berthier. L'article rappelle l'historique de la controverse de la localisation d'Alésia ainsi que les éléments clés de la démarche originale d'André Berthier conduisant à la découverte du site de Chaux-des-Crotenay. Bernard Edeine décrit les opérations menées par son équipe sur le terrain en 1969 (travaux en surface et via des relevés divers du fait du refus d'autorisation de fouille).

Cote de classement: 
J-1970-01702

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Jérôme Carcopino et Alesia

Dans le courrier des lecteurs du Monde, le général Henry Martin, Vice-président de la société d'histoire militaire “la Sabretache”, évoque l'hypothèse “nouvelle et hardie” de Jérôme Carcopino introduite dans son ouvrage sur les Ruses de César de 1958. L'académicien avait auparavant tenté de prouver l'impossibilité mathématique de localiser Alesia à Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1970-01701

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Martin H. (Gén)