2 - Avaricum, Gergovie, Uxellodunum... des localisations controversés

L'esprit de recherche ; un exemple : Jacques-Gabriel Bulliot, découvreur de Bibracte

Pierre Aymard tente de montrer, dans cet article de 2001 , que la même méthode d'investigation, basée sur le doute critique et sur la réévaluation des textes antiques, a permis de reconsidérer la localisation de Bibracte, Gergovie et Alésia, en dépit des réactions des tenants des sites officiels. Négociant en vins mais passionné d'archéologie, Jacques-Gabriel Bulliot,  est le découvreur de Bibracte au Mont-Beuvray.

Cote de classement: 
J-2001-00162

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Dossier : recherche du site d'Avaricum

Suite à un article de 1998 de Roland Narboux remettant en cause la localisation d'Avaricum à Bourges, Jacques Berger a participé en janvier 2000 à une conférence à Bourges lors de laquelle il a été amené à présenter la méthode du portrait-robot d'André Berthier (l'article rend compte de cette rencontre). En appliquant cette même méthode au contexte d'Avaricum, les deux protagonistes démontrent qu'il est impossible que le centre historique de Bourges puisse être le site d'Avaricum.

Cote de classement: 
J-2000-00161

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à 2 - Avaricum, Gergovie, Uxellodunum... des localisations controversés