Epasnactos

Chef arverne favorable aux Romains, connu par un abondant monnayage, avec des monnaies portant l'indication EPAD (65% des monnaies arvernes trouvées à Alise-Ste-Reine).

monnaies Epasnactos de Grésigny

Le trésor monétaire trouvé dans les fossés de Grésigny (134 monnaies romaines s'arrêtant à -54 et 477 monnaies gauloises estimées à tort comme datant d'avant -52) est étranger, voire-même postérieur au siège de l’Alésia de César. Le cas des 62 monnaies de l'arverne Epasnactos a fait l’objet d’échanges épistolaires intenses entre 1982 et 1984 entre l’abbé Guy Villette et le réputé numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu.

À propos des “sornettes” reprochées aux partisans d’Alésia à Chaux-des-Crotenay

Depuis la mi-2016, un groupe d’une vingtaine d’universitaires et/ou archéologues comtois et bourguignons s’acharne à dénigrer publiquement non seulement les travaux d’André Berthier et sa thèse de localisation d’Alésia à Chaux-des-Crotenay mais aussi l’action et les écrits des défenseurs actuels de cette thèse.

Cote de classement: 
L-2016-03832

Deux Alésia et un érudit. La brillante démonstration de l’abbé Guy Villette.

Un  ouvrage indispensable de 480 pages pour enfin comprendre pourquoi Alise-Sainte-Reine ne peut pas être l’Alésia de César et de Diodore de Sicile. Ayant découvert en 1982 la thèse d’André Berthier plaçant Alésia à Chaux-des-Crotenay, l’abbé Guy Villette (1917-1991) va publier de 1982 à 1988 une quarantaine de bulletins ronéotypés consacrés à la localisation de l’Alésia du siège de César.
Cote de classement: 
O-2016-03811

202 - A Monsieur le Professeur Joël Le Gall

Dans ce Bulletin 202 de fin juillet 1987, Guy Villette reprend une lettre adressée le 11 juillet au Professeur Joël Le Gall après la parution d'un article dans la Revue Historique des Armées (numéro consacré à Alésia). L'abbé évoque la thèse soutenue par Jean-Yves Guillaumin à Clermont-Ferrand. Le jury de cette thèse soutenue le 16 juin 1987 a officiellement reconnu la plausibilité du site de Chaux-des-Crotenay comme celui du siège de César. Villette revient d'abord sur la réalité de ce site (comme aussi celui de Crotenay - bataille préliminaire de cavalerie).

Cote de classement: 
J-1987-03797

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Vercingétorix et le cycliste

Cinq ans après son “Alésia. La Vérité cachée dans les textes”, Pierre Aymard, publie une somme visant à faire le point sur tout ce qui a été dit et qui peut être dit aujourd'hui sur la localisation de la bataille d'Alésia. Une photographie prise à la gare de Paris-Lyon devant une publicité invitant à visiter le MuséoParc bourguignon a suggéré à l’auteur de présenter la bataille d’Alésia sous la forme d’un dialogue entre le chef gaulois et un cycliste d’aujourd’hui.
Cote de classement: 
O-2015-03790

Correspondances entre Guy Villette et Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu

A partir de la fin de 1982, l'abbé Guy Villette entretient une correspondance suivie avec le célèbre numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu. Il prouve méthodiquement et progressivement à ce dernier que les monnaies trouvées à Grésigny (près d’Alise Sainte-Reine) ne peuvent pas être mises en relation directe avec le siège d'Alésia et qu'elles doivent plutôt correspondre à un dépôt mémoriel ou rituel,  post-siège, dans une “nouvelle Alésia”.

Cote de classement: 
J-2015-03506

La “conversion” du docteur Colbert de Beaulieu par l’abbé Guy Villette

Au fil de longs échanges épistolaires avec le toponymiste Guy Villette entre 1982 et 1986, le célèbre numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu, directeur de recherche au CNRS, expert en monnaies anciennes et autorité incontestable reconnue du Musée des Antiquités Nationales de Saint-Germain-en-Laye (MAN), avait finalement admis que ses certitudes sur la réalité Alise = Alésia devaient s’effacer devant la force de conviction des arguments de l’abbé Villette.
Cote de classement: 
J-2015-03505

179 - Lettre réponse à un article de M. Richard Adam dans la Revue Archéologique de l'Est

Bulletin 179 du 7 juin 1985 de Guy Villette répondant à l'article de Richard Adam publié dans la Revue Archéologique de l'Est (T. XXXV, 1984, pp. 261-275) qui tendait à démontrer que l'hypothèse Berthier de Syam-Cornu était improbable pour diverses raisons.

Cote de classement: 
J-1985-03100

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois lettres de juil. 1983 de G. Villette à A. Berthier : lettre de Colbert de Beaulieu et informations diverses

Le 11 juillet 1983, Guy Villette transmet ses derniers bulletins ronéotypés à André Berthier (il en a aussi envoyé des copies à Colbert de Beaulieu, au père Noché, à Duval et à Le Gall). Il indique qu'il est invité à la visite d'Alise prévue le 11 septembre 1983. Le 20 juillet suivant, Villette donne à Berthier des extraits de la lettre de Colbert de Beaulieu en date du 4 juillet : le numismate évoque les monnaies arvernes en bronze, les monnaies Epasnactos et Togirix. 

Cote de classement: 
C-1983-03070

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 20 juin 1983 de G. Villette à A. Berthier : monnaies d’Alise - avis de Colbert de Beaulieu

Dans cette longue lettre du 20 juin 1983, l'abbé Guy Villette communique à André Berthier des extraits de lettres de J.B. Colbert de Beaulieu sur les monnaies d'Alise (Grésigny). Le numismate apprécie qu'une autorisation de fouilles ait été accordée à Berthier pour Chaux-des-Crotenay. Surtout il revient sur les monnaies d'Alise en se disant bien ennuyé par les monnaies d'Epasnactos. Villette a répondu au numismate en montrant que les textes antiques ne sont pas en faveur d'Alise. 

Cote de classement: 
C-1983-03069

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Epasnactos