Autres possibles Alésia hors Chaux-des-Crotenay et Alise

Autres localisations d'Alésia (Alaise, Salins, Château-Chalon, Izernore, Ornans, Guillon...), investigations relatives à ces  sites et critique de celles-ci. 

Les fouilles d'Alaise et la réunion de Myon

Léon Delamarche fait le point, dans le Jura Français d'octobre-novembre 1954, sur la réunion annuelle du “Comité Georges Colomb pour la Vraie Alésia” et surtout sur les fouilles ou sondages réalisés pendant les étés 1953 et 1954, sous la direction des professeurs Louis Déroche et Jean Bérard. Le temps pluvieux des deux étés ont rendu ces investigations très difficiles. Un des objectifs consistait à retrouver la fouille de Castan faite en 1861 (fossés), mais Delamarche s'interroge sur l'interprétation des résultats des fouilles récentes.

Cote de classement: 
J-1954-03170

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La journée d’Alaise 1953

Compte rendu dans le N°61 du Jura Français de la réunion annuelle du 23 août 1953 à Alaise, du Comité Georges Colomb pour la Vraie Alésia. Sont évoquées les fouilles réalisées pour la 1ère fois autour d'Alaise qui ont mis à jour des fossés (sous la direction des professeurs J. Bérard et L. Déroche). L'auteur de l'article (“Critognat”) invite à une certaine prudence méthodologique. Un court historique des récentes actions du Comité Colomb est présenté.

Cote de classement: 
J-1954-03169

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Premiers sondages sur le pourtour d'Alaise

Le Jura Français de janvier-mars 1954 (N°61) relate l'opération engagée en 1953 par le “Comité Georges Colomb pour la Vraie Alésia” consistant en la réalisation de sondages autorisés sur le pourtour d'Alaise. Le Président du Comité, Léon Delamarche, a obtenu en février 1953 une autorisation de sondage de la part de Lucien Lerat, Directeur de la circonscription archéologique de Franche-Comté. Deux professeurs d'université  (Jean Bérard et Louis Déroche) sont associés à l'opération et apportent leur caution scientifique.

Cote de classement: 
J-1954-03168

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La journée d’études d'Alaise

Le Jura Français rend compte dans son numéro 60 de 1953 de la journée d'étude à Alaise du 24 août 1952 : visites sur le terrain (notamment sous la direction de Pierre Jeandot), exposé du Président Léon Delamarche, examen de photographies aériennes. Est constituée une association appelée “Comité Georges Colomb pour la vraie Alésia”.

Cote de classement: 
J-1953-03167

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La journée d'Alésia

Léon Delamarche rend compte, dans le Jura Français N°56 (juillet-septembre 1950) du déroulement de la journée “Alésia” du 27 août 1950 à Alaise. Il évoque les articles d'André Billy parus récemment dans le Figaro en faveur du site d'Alaise. Des visites de terrain ont eu lieu les jours précédents, en particulier avec Pïerre Jeandot (emplacement d'un fossé...). 

Cote de classement: 
J-1950-03166

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La bataille d’Alésia. Léon Delamarche et la réunion d'Alaise

Jean Bérard évoque, dans le Jura Français N°55, la sortie de l'ouvrage de Gérard Colomb “La bataille d'Alésia”. Un complément est écrit par Maurice Brun soulignant la contribution déterminante de Léon Delamarche, collaborateur de Colomb. 

Cote de classement: 
J-1950-03162

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, l’autre rive

Charles Thévenin présente, dans le Progrès (févier 1998) la thèse de Daniel Munier situant Alésia à Eternoz. Il fait état des zones tumulaires du plateau d'Amancey.

Cote de classement: 
J-1998-03159

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

“In Sequanos per extremos lingonum fines” ou la bataille d’Alésia à Salins

Charles Thévenin et René Tribut évoquent dans Le Progrès du 20 novembre 1995, les recherches d'André Denervaud défendant la thèse de la localisation d'Alésia à Salins-les-Bains (le combat préliminaire de cavalerie étant placé à Jouhe près de Dole). Détails sur  André Denervaud. Présentation de la carte du siège selon A. Denervaud. A noter un désaccord entre les deux jornalistes sur l'orthographe : Denervaux pour Thévenin, Denervaud pour Tribut.

Cote de classement: 
J-1995-03156

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia par le texte

Bernard Guillot présente dans Le Progrès du 10 décembre 2003 l'état des recherches d'André Dénervaud poursuivant la réflexion et le travail de Pierre Jeandot (thèse Alésia - Salins). Est évoquée la méthode JBDLS d'investigation textuelle inventée par Dénervaud. Travaux largement contestés.

Cote de classement: 
J-2003-03149

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La thèse de Pierre Jeandot réactualisée

Voix du Jura du 10 juin 1993 rend compte de l'action de l'Association scientifique et historique du Pays de Salins, présidée par Marcel Jeandot et visant à réactualiser la thèse de Pierre Jeandot (père de Marcel) sur la localisation d'Alésia à Salins. Une preuve nouvelle est apportée à la cause : Dion Cassius n'aurait pas écrit Alésia mais Salésia...

Cote de classement: 
J-1993-03139

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Autres possibles Alésia hors Chaux-des-Crotenay et Alise