Autres possibles Alésia hors Chaux-des-Crotenay et Alise

Autres localisations d'Alésia (Alaise, Salins, Château-Chalon, Izernore, Ornans, Guillon...), investigations relatives à ces  sites et critique de celles-ci. 

La bataille d'Alésia s'est-elle déroulée à Salins?

Le journal Les Dépêches annonce la tenue d'une conférence de C. de Mérona (le 29 septembre 1969 à Salins) au cours de laquelle il rappellera le déroulement des opérations d'Alésia (dont la localisation est controversée) et présentera les arguments en faveur de la thèse Alésia-Salins. La conférence est organisée par la jeune association “La Séquanie Saliférienne” (Président C. de Mérona, Président d'honneur P. Jeandot).

Cote de classement: 
J-1969-02524

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La Sequanie Saliférienne + Vestiges linguistiques de la civilisation antique du sel

Suite de la publication en 1966 dans France-Jura d'une série d'articles de Pierre Jeandot, inventeur de la localisation d'Alésia à Salins-les-Bains. Trois numéros sont consacrés en février 1966 à la possible relation entre Alésia et sel (Salins pouvant renvoyer à Salesia et Mand - Mandubiens - au sel). Dans un premier article, Jeandot évoque les noms de lieux relevant l'idée de sel, avec une racine als, sal ou sar ou d'autres encore). Il pointe toutes les stations antiques ayant un lien avec des salines, en particulier en Franche-Comté.

Cote de classement: 
J-1966-02520

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les os gravés découverts à Château-sur-Salins - Jura, en 1965

Suite de la publication en 1966 dans France-Jura d'une série d'articles de Pierre Jeandot, inventeur de la localisation d'Alésia à Salins-les-Bains. Deux textes sont consacrés fin janvier et début février 1966 à la découverte d'un os gravé à Château-sur-Salins le 28 juillet 1965 (au petit camp fortifié décrit par Piroutet comme une citadelle hallstatienne à poterie hellénique). Jeandot décrit d'abord la découverte (lieu, date, nature...) : il s'agit d'un os fendu dans le sens de la longueur gravé de 2 noms en lettres grecques.

Cote de classement: 
J-1966-02519

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres d'août-sept. 1968 de P. Jeandot à A. Berthier : soutien à la thèse Syam - Chaux-des-Crotenay

Dans ces deux lettres du 26 août et du 2 septembre 1968, Pierre Jeandot (inventeur du site Alésia-Salins) semble manifester un soutien à la thèse d'André Berthier en encourageant celui-ci à poursuivre ses investigations et tout en continuant à soutenir la thèse salinoise . Il informe Berthier des possibilités non encore exploitées du site de Syam. Jeandot met en cause les conclusions de Dayet sur Château-Salins.

Cote de classement: 
C-1968-02514

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Avis du conservateur du service de toponymie des Archives Nationales sur la racine “mand” (“sel” selon P. Jeandot)

Avis d'un expert en toponymie des Archives nationales sur les affirmations relatives à la racine Mand (cf. Mandubiens”) que Pierre Jeandot associe au sel (P. Jeandot : “Les Mandubiens et leur Alésia”). L'expert estime qu'aucune racine mand ou mend n'est associée avec le sens de sel dans aucune langue celtique ni même dans aucune langue indo-européenne. Le texte, souvent ironique, démonte méthodiquement l'argumentation de Jeandot. 

Cote de classement: 
L-1974-02513

Exposé de M. Jeandot sur le problème d'Alésia aux amis du Vieux Besançon

Texte de la communication présentée en octobre 1990 par M. Marcel Jeandot devant les Amis du Vieux Besançon. La première partie du texte, après un résumé synthétique du texte de César, tente d'expliquer pourquoi les Salinois contestent le dogme officiel (Alise-Sainte-Reine) en rappelant quelques éléments clés de la controverse sur la localisation d'Alésia.

Cote de classement: 
L-1990-02510

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Note de C. Allard sur la réunion organisée à Salins le 8.10.93

Claude Allard fait un compte rendu de la réunion organisée à Salins par Marcel Jeandot le 8 octobre 1993. Un dossier avait été adressé à l'avance à divers élus locaux, ce qui donnait un caractère très solennel à la réunion à laquelle a pris part le député du Jura (Barbier). Marcel Jeandot développe la thèse salinoise et les arguments en sa faveur dont les résultats d'investigations sur les variations du champ gravitationnel (à noter qu'Allard confond vraisemblablement Marcel Jeandot avec son père Pierre qui avait développé de solides échanges avec André Berthier).

Cote de classement: 
L-1993-02509

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alesia : une recherche favorable au site de Salins

Compte rendu dans Voix du Jura du 30 novembre 1995 d'une conférence d'André Denervaud à Salins venu présenter sa méthode O.E.T. (Où es tu?) qui lui permet de localiser Alésia à Salins à partir d'une traduction mot à mot du texte de César (sur la base du Gaffiot).

Cote de classement: 
J-1995-02508

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Association Scientifique et Historique du Pays de Salins. L'archéologue Richard Adam à l'Assemblée Générale

Compte rendu dans le Progrès du 30 août 1996, de la tenue de l'Assemblée générale de l'Association Scientifique et Historique du Pays de Salins, présidée par Marcel Jeandot et à laquelle a pris part l'archéologue  Richard Adam (qui souhaite rester en dehors de l'association).

Cote de classement: 
J-1996-02507

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le plan topographique de l'Alésia des Mandoubiens

Après s'être appuyé sur la méthode JBSDLS (voir J-1995-01321), André Denervaud présente une nouvelle méthode dans la revue “Vu du Doubs” (Conseil général du Doubs) qui permet de localiser  Alésia à Salins.  Cette méthode O.E.T. , mise au point par l'association “Où es tu?”, reprend la méthode du portrait-robot appliquée à une traduction mot à mot du texte de César. Cela aboutit à une solution unique, incontestable : Salins est bien Alésia. Denervaud renvoie aux travaux de Pierre Jeandot.

Cote de classement: 
J-1997-02506

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Autres possibles Alésia hors Chaux-des-Crotenay et Alise