#ALESIA-Bull

Bulletin d'information annuel de l'association A.L.E.S.I.A. de 1981 à 2006, remplacé à partir de 2007 par le Bulletin ArchéoJuraSites.

Dans quoi creuse-t-on les feuillées?

Le Major Bernard Gay démontre très rationnellement  dans cet article de 2005 que les déjections humaines et animales  produites sur une période de 6 semaines en été auraient conduit les assiégés d'Alésia à vivre dans un véritable cloaque dans l'hypothèse d'un enfermement sur un Mont Auxois de 90 hectares (sans parler de l'inévitable pollution de l'Oze et de l'Ozerain dont l'eau n'aurait alors plus été potable).

Cote de classement: 
J-2005-00189

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les irréductibles Gaulois d'Uxellodunum

Reprise condensée dans le Bulletin de 2005 d'un article de Régis Najac paru en juillet 2004 dans “Trésors de l'Histoire”. En 2001, Uxellodunum est officiellement localisée sur l'oppidum du Puy-d'Issolud, mettant en émoi la communauté des spécialistes favorables à une localisation à Capdenac dans le Lot. L'auteur démontre les invraisemblances de la localisation officielle à Puy-d'Issolud (qui n'a jamais été une “ville”), en contradiction avec le récit d'Hirtius.

Cote de classement: 
J-2005-00188

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Petits détails dans une grande théorie

Danielle Porte présente dans un article de 2005 à multiples facettes des arguments pour contre-carrer des affirmations tenues ici et là par divers auteurs défendant généralement la thèse officielle d'Alise. Elle revient sur “altero die” qui veut bien dire “le lendemain”, en synonymie avec “Postero die”. Elle met en cause l'affirmation de la numismate Brigitte Fischer à propos de monnaies mandubiennes, qui, après rectification par la spécialiste, n'ont jamais été trouvées.

Cote de classement: 
J-2005-00187

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les pierres de Saint-Pierre. En mémoire de Jean Ferrez

Article écrit en 2005 en hommage à Jean Ferrez, membre de l'association A.L.E.S.I.A. et décrivant un mégalithe et un site cultuel au hameau de Saint-Pierre, à proximité de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay. Ce menhir, pierre levée, est de forme parallélépipédique, de 1,60 m. de hauteur. Il est creusé d'une cupule parfaitement arrondie. Orthographe alternative : Ferré?

Cote de classement: 
J-2005-00186

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Toujours le triangle ... et la preuve par neuf

Dans cet article de 2005, Jean Michel étudie de façon formelle les diverses formes polygonales (triangle, carré... cercle) pouvant être envisagées pour la contrevallation et la circonvallation autour d'Alésia. César donnant précisément les périmètres de ces lignes de défense, on peut déterminer, à partir de là, la surface de la partie assiégée, celle de l'espace entre les deux lignes et enfin la distance entre les deux lignes. Ces trois valeurs sont les plus faibles dans le cas du triangle.

Cote de classement: 
J-2005-00185

A l'Est, tout est nouveau : notre triangle et le soleil

Bernard Péjac ayant travaillé sur des pierres pyramidales (menhirs) découvertes sur le site de Chaux montre, dans ce texte de 2005,  que les arêtes de ces pierres sont orientées, au solstice d'été, vers le soleil levant et le soleil couchant avec une face Nord dont l'inclinaison indique la position zénithale du soleil côté Sud. A partir de ces constatations, il en vient à s'intéresser au triangle même que constitue l'oppidum barré de Chaux-des-Crotenay. Il montre que l'axe Rachet - Montagne Ronde est orienté selon le soleil levant au solstice d'été.

Cote de classement: 
J-2005-00183

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

O Muse, prends ton luth et célèbre Alésia

Publication en 2004, d'un poème en vers d'Eddy (Edmond) Cointin, professeur de lettres, dédié à l'Alésia jurassienne (Chaux-des-Crotenay).

Cote de classement: 
J-2004-00181

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, l'archéologie face à l'imaginaire

Cet article composite de 2004 est une revue de presse critique relative à la publication en 2003 de l'ouvrage de Michel Reddé  “Alésia, L'Archéologie face à l'Imaginaire” et à celle de plusieurs articles dans Le Point, Valeurs Actuelles, La Croix, Le Monde de la Bible. Jacques Berger et Danielle Porte portent la contestation des affirmations de Michel Reddé sur de nombreux points (fossés de 30 cm, plaine de 3000 pas, ...).

Cote de classement: 
J-2004-00180

Alesia – Salins

L'Association Scientifique et Historique du Pays de Salins - A.S.H.P.S. - a publié en janvier 2002 un travail présentant la thèse de Pierre Jeandot plaçant Alésia à Salins-les-Bains. Une annexe de cette publication, fait l'analyse des deux thèses Séquanes (Salins, Chaux). Dans une nouvelle publication en avril 2003, les auteurs considèrent avoir mis à mal les arguments de la thèse Berthier. Le présent article de Jacques Berger de 2004 s'emploie à démontrer les erreurs des “Salinois” en faisant référence au texte césarien.

Cote de classement: 
J-2004-00179

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Commentaires sur un épisode de la bataille finale : l'attaque des “Loca praerupta” par les assiégés

Jacques Berger revient, en 2003, sur l'attaque des "loca praerupta" par les assiégés en précisant que ces "loca praerupta" ne sont pas seulement des hauteurs mais des escarpements qui sont bien identifiables sur le site de Syam/Crans. Il démontre ensuite qu'il est totalement impossible de situer de tels escarpements autour du Mont Auxois ; les défenseurs  du site officiel d'Alise les situeraient sur les pentes de la montagne de Flavigny, ce qui rend la bataille finale totalement incohérente.

Cote de classement: 
J-2003-00178

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à #ALESIA-Bull