Où donc se trouvait Alésia?

Origine du document:

Lieu de conservation:

Type de document:

Cote de classement: 
J-1966-01228

Auteur personne physique:

Classeur: 
P1_K
Boîte: 
10

Langue:

Date: 
11/1966
Collation: 
Annotations d'André Berthier
Pagination: 
8 p.
Année de production: 
1966

Titre Revue Périodique:

Mention d'illustration: 
4 photos et 2 gravures
Numéro périodique: 
79
Références pages de la source: 
pp. 61-68
Note: 

Le magazine “L'Histoire pour tous” publie en 1966 un article posthume de Benjamin Guittoneau (dit Ben), caricaturiste et pamphlétaire français. L'originalité de l'article de Ben réside dans la tentative de constitution d'un “portrait-robot” du site d'Alésia d'après le texte de César (Etait-il ou non au courant de la démarche d'André Berthier? Les annotations de ce dernier sous forme de numéros sont difficiles à interpréter). Ben détaille en effet et de façon minutieuse un certain nombre d'éléments de détermination du site d'Alésia. Il démontre au passage un certain nombre d'aberrations relatives au site d'Alise-Sainte-Reine. A partir de ces éléments, il tente d'esquisser un portrait-robot, “schéma qui a peu de chances de ressembler au terrain réel” mais qui peut permettre d'examiner de façon critique les sites en concurrence. De ce point de vue, Alaise comme Alise sont assez vite disqualifiées. Il resterait, selon Ben, le site d'Ornans-Ully défendu par Alexandre Gauthier, mais l'absence d'investigations laisse le doute planer.

De nombreuses critiques sévères, originales et intéressantes sur Alise-Sainte-Reine. Dommage que Ben n'ait pas connu André Berthier.

Descripteurs topographiques:

Descripteurs méthodologiques:

Notices associées: 

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.